Ecrivain des Monts du Lyonnais et du Forez

 

 

 

 

 

Le Petit Monsu

Pendant la Révolution Française de 1789, des brigands chauffaient dans la cheminée, les pieds des gens, afin de leur faire avouer où ils cachaient leur magot. En Picardie on les appelait les Chauffards du Nord et dans le Lyonnais, c'étaient les Chauffeurs du Lyonnais. Pendant son enfance le grand-père de Rémi Cuisinier lui en parlait. Il lui disait que les gens en causaient à peine, car la religion, les notables, l'aristocratie, les notaires, la justice et même les petits paysans étaient mêlés dans cette affaire.

En 1886, un roman avait été écrit et publié en feuilleton quotidien, dans un journal à tendance cléricale. Ce qui fait que l'on mélangeait le vrai du faux et la mémoire collective s'embrouillait. Toutefois dans les années 1960-1970, certains historiens faisaient la part du vrai et du faux, mais finalement concluaient  qu'une chatte n'y trouverait pas ses petits.

Devant l'insistance de beaucoup de ses lecteurs, Rémi Cuisinier se lançait dans des recherches titanesques aux Archives Départementales du Rhône, Archives Municipales de Lyon, Archives de l'Archevêché à Lyon. L'auteur passait au peigne-fin tout l'état civil de la Petite Vendée Lyonnaise et Forézienne. Puis il consultait environ 100.000 actes notariés. Il achetait des livres chez les bouquinistes de Lyon et Saint-Etienne, et leur lecture lui amenait des liens avec le fruit de ses recherches. Ensuite, comme à son habitude, il parcourait les bois et les campagnes pour comprendre le cheminement des Chauffeurs du Lyonnais et des curés réfractaires.

Enfin! il perçait le grand mystère et il pouvait ainsi écrire, toute la vie de Pierre Grataloup né à Saint Martin en Haut (Rhône), surnommé Le Petit Monsu (Monsieur en patois, dans le sens de personnage important et Petit par la taille)

Ce livre est illustré par de nombreuses gravures, des cartes postales, des photos et de nombreux documents d'époque.

 

page suivante   page précédente